Recherche par date
janvier 2018
D L M M J V S
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Archives

Paul Bouchard

Que symbolise « l’arbre de la connaissance du bien et du mal » que « Yahvé Dieu fit pousser » dans l’Éden et qu’il interdit ensuite de manger sous peine de mort ? De toute évidence, un arbre qui procure la connaissance morale n’est pas un végétal et le jardin dans lequel il pousse… Continuer la lecture

La juxtaposition du mythe de l’androgyne et de l’épisode de la création de la femme, dans l’article précédant, a mis en évidence le genre littéraire commun aux deux récits. Ce rapprochement aura pu choquer certains croyants qui désapprouveraient le fait de considérer sur un même plan, mythologies et narrations bibliques. Et ils auraient raison de voir dans les mythes une… Continuer la lecture

 Inutile de rechercher les traces archéologiques du jardin que le Créateur a aménagé pour « l’homme qu’il avait modelé ». L’Éden n’est pas un lieu géographique. C’est DANS l’être humain que Dieu « fit pousser du sol – c’est-à-dire du milieu terrestre – toute espèce d’arbres séduisants à voir et bons à… Continuer la lecture

Dans le premier récit de la création, Dieu crée l’humanité en tout dernier, après les astres, la végétation, les poissons, les oiseaux et enfin, après les animaux à la fin du sixième jour. C’est le dernier Acte créateur précédant le repos du septième jour. Dans le deuxième récit, au contraire, l’homme est créé en premier, avant la végétation et les… Continuer la lecture

En conclusion de mon dernier article, j’ai avancé que la face invisible de l’univers est analogiquement aussi immense que la face visible, puisque toutes les réalités sans exception proviennent de l’invisible. Toutes ont subi une invisible gestation avant d’apparaître visiblement. Toutes sont conséquemment porteuses d’invisible essentialité, qu’il s’agisse du dynamisme vital des organismes animés ou de la signification des objets… Continuer la lecture

En guise d’introduction au deuxième récit de la création, j’estime utile d’approfondir certaines notions particulières que nous avons effleurées jusqu’ici. Ces paradigmes gagnent à être assimilés afin de favoriser l’accès à la vérité révélée de la Genèse.

 Création et commencement

Selon une conception traditionnelle ingénue, Dieu aurait créé l’univers au commencement du temps. On imagine en substance que le… Continuer la lecture

L’article précédent a fait ressortir l’inversion des règnes biologiques développés par la substance vivante sur la planète Terre. Le livre de la Genèse illustre ce déploiement vital en attribuant au règne végétal la fonction de cadre indispensable au développement du règne animal. Un milieu environnemental d’autant plus nécessaire que le Créateur désigne la végétation comme nourriture exclusive des animaux et… Continuer la lecture