Recherche par date
octobre 2019
D L M M J V S
« Août    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives
« Nous avons besoin d’harmonie »

par John Pontifex, AED
adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Mgr Sebastian Shaw, récemment nommé archevêque du plus grand diocèse pakistanais, a déclaré vouloir vouer son ministère au service de la justice et de la paix qui, selon lui, feraient largement défaut dans le pays.

 Mgr Sebastian Shaw, archevêque de Lahore, Pakistan (photo AED).

Mgr Sebastian Shaw, archevêque de Lahore, Pakistan (photo AED).

L’archevêque de Lahore a invité les fidèles à prier afin qu’il ait « courage et foi » pour exercer son ministère, en insistant sur l’urgence de rétablir dans la conscience des gens l’importance de l’harmonie et des droits fondamentaux.

Dans le cadre d’un entretien téléphonique accordé à l’œuvre internationale de bienfaisance catholique Aide à l’Église en Détresse (AED), l’archevêque franciscain Mgr Shaw, qui séjournait alors à Lahore, a dit que la coopération interconfessionnelle, le dialogue œcuménique et le contact avec les gens par le biais de la télévision et d’autres médias constituaient la clé de voûte pour le développement de l’harmonie sociale.

Ces thèmes seront repris dans les réflexions lors de la cérémonie de son investiture, qui se déroulera le 14 février 2014 à la cathédrale du Sacré-Cœur de Lahore. Cette cérémonie, à laquelle assisteront tous les évêques du pays, sera conduite par l’archevêque Mgr Edgar Peña Parra, nonce apostolique au Pakistan.

Pour prendre conscience de leurs droits

Mgr Shaw, qui occupait le poste d’administrateur apostolique du diocèse depuis la renonciation de l’archevêque émérite Mgr Lawrence Saldanha en 2011, a dit : « Il n’y a pas beaucoup de paix  au Pakistan. Voilà pourquoi nous devons d’autant plus sensibiliser les gens afin qu’ils prennent conscience que nous avons besoin de paix. Ils constateront alors que la paix s’installe dès que la justice règne. Nous devons apprendre à nous respecter mutuellement, à réaliser que nous sommes tous Pakistanais, quelle que soit notre religion, que nous soyons musulmans, chrétiens, sikhs ou hindous. »

L’archevêque du diocèse de Lahore, qui compte quelque 600 000 fidèles, c’est-à-dire presque la moitié des catholiques du pays, a déclaré en outre qu’il comptait s’engager de manière renforcée en faveur de rencontres avec d’autres dirigeants religieux, de programmes de formation pour les enseignants, les catéchistes, les parents et les femmes, afin que les gens prennent plus conscience de leurs droits et de leur responsabilité.

Mgr Shaw a aussi ajouté : « Nous avons besoin d’urgence de plus d’égalité, de justice sociale et de paix. L’Église devrait constituer un signe visible de notre engagement, et nous ne progresserons que si nous vouons notre vie au service d’autrui. »

En se référant à la persécution et à la discrimination permanentes des chrétiens et d’autres minorités religieuses au Pakistan, surtout de la communauté Ahmadiyya et des musulmans chiites, Mgr Shaw a appelé à la prière : « Je vous en prie, priez afin que j’aie courage et foi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *