Recherche par date
décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Archives

L’Alliance des chrétiens du 3e millénaire se déploie simultanément sur trois axes: l’Alliance citoyenne, l’Alliance sociale et communautaire, l’Alliance spirituelle. Idéalement, le membre s’intéresse à toutes les sphères d’activité de l’AC3M. Mais il peut aussi choisir de privilégier ses liens à l’Alliance dans une voie qui correspond particulièrement à son profil et à ses disponibilités. Par exemple, une personne malade, âgée ou handicapée peut contribuer à l’Alliance spirituelle même si elle ne peut guère participer aux deux premiers volets. Une autre, intensément active au plan politique, trouve tout naturellement sa voie d’épanouissement dans l’Alliance citoyenne. Tandis qu’une personne, impliquée d’une manière ou d’une autre au service de l’Évangile et de l’humanité, participe implicitement à l’Alliance sociale et communautaire.

Alliance citoyenne

Dans un monde qui opprime le peuple de Dieu de diverses manières —de l’ostracisme insidieux à la persécution ouverte—, l’Alliance citoyenne témoigne sur la place publique de la pertinence de la foi. Non pour défier mais pour évangéliser le peuple. En affichant ouvertement sa joie de vivre et son amour de Dieu, l’Alliance citoyenne des chrétiens du 3e millénaire démontre que seul Jésus peut délivrer l’humanité de la tristesse, de la dégradation, de l’incohérence, de l’injustice et de la peur qui dominent la vie sociale. Jésus sauve l’humanité puisqu’il est vivant ici et maintenant dans son peuple. Et Il vivra encore demain et toujours. On ne réussira jamais à Le rayer de notre histoire. Car au-delà des épreuves du temps, c’est Lui qui fait l’Histoire au travers du cheminement de son peuple.

C’est pourquoi, nous les chrétiens, nous sommes les ouvriers du devenir humain. Nous sommes les artisans du «monde nouveau» fondé sur le Roc du Christ. Quand ce monde-ci se sera écroulé sous le poids de ses turpitudes, quand il aura déboulé du piédestal de son arrogance, quand les intelligents de ce monde auront mordu la poussière, nous serons encore là, debout et en marche, parés pour édifier la civilisation de l’amour.

Alliance sociale et communautaire

D’ores et déjà, le grand œuvre terrestre de Jésus est lancé. Nous, les chrétiens du 3e millénaire, nous avons en mains les outils indispensables à la construction du Temple de l’humanité avec Dieu. Car nous avons la compétence requise pour mener l’humanité à son épanouissement ultime.

Le premier de tous les moyens dont nous disposions pour contribuer tous ensemble à cette oeuvre grandiose, c’est l’Évangile. Priorité numéro un: l’évangélisation. L’Évangile de l’amour doit d’abord gagner tous les cœurs pour éteindre les haines. L’Évangile du partage doit inspirer les rapports sociaux pour guérir toute injustice. L’Évangile de la vérité doit séduire les esprits pour démasquer les mensonges du siècle.

Vient ensuite le service des pauvres, des marginaux, des faibles, des petits, des malheureux. Tous ensemble, nous pouvons soulager les souffrances, réconforter les victimes, relever ceux tombés au bord des routes.

Et finalement, dans un monde sous la férule des catastrophes à ne plus finir, nous pouvons devenir solidaires les uns des autres, faire communauté, nous entraider, allant jusqu’à partager nos biens et jusqu’à nos vies.

Alliance spirituelle

Un tel programme commande des transformations de chacun d’entre nous. Nous sommes pécheurs et souvent infidèles. Nous ne pouvons pas prétendre changer le monde si nous ne commençons pas à changer nous-mêmes. Nous ne pouvons rien guérir si nous ne sommes pas d’abord guéris. Nous sommes conscients que le monde se transforme dans la mesure même où nous sommes personnellement transformés.

C’est pourquoi nous entrons en nous-mêmes pour nous livrer à la prière afin de développer notre relation intime avec notre Créateur. Nous devenons ainsi des candidats à la mutation des humains en des êtres d’amour. Sous les impulsions de l’Esprit, nous évoluons vers le devenir éblouissant d’un Dieu «tout en tous» (1 Co 15.28), le Tout Amour.

Retour au formulaire d’inscription: Pour aller plus loin

Autre page connexe: Qui sommes nous?  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *