Recherche par date
septembre 2020
D L M M J V S
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Archives

À l’heure où j’écris ces lignes, plusieurs personnes ont déjà entériné le Manifeste des chrétiens du troisième millénaire. Elles sont dès lors inscrites membres de l’Alliance des chrétiens du troisième millénaire (AC3M). Il s’agit d’une association de personnes qui signent le Manifeste. L’adhésion ne comporte aucune autre obligation. Une participation peut en tout temps être révoquée sur un simple avis. Tant qu’ils le souhaitent, les membres reçoivent gratuitement de l’information sur le site Internet de l’Alliance. Ainsi, ils peuvent suivre les développements et participer, en toute liberté et dans la mesure de leurs possibilités, à son témoignage comme lieu de croissance spirituelle, groupe d’influence dans la société et vecteur de la nouvelle évangélisation du monde moderne.

Évelyne Lauzier et Paul Bouchard, époux co-fondateurs de l'AC3M.

C’est peut-être cette ouverture sur un incommensurable champ de possibilités qui a suscité chez certains une réaction de prudence excessive. On hésite à s’engager non parce qu’on est en désaccord avec le contenu du Manifeste mais parce qu’on redoute le possible dérapage d’un projet d’une telle envergure, lancé dans la foi pure, sans structures ni balises strictes préétablies.

Je peux rassurer tout le monde! Il ne s’agit évidemment pas de fonder une secte. Encore moins d’instituer une Église parallèle en marge des Églises existantes. On craint pourtant que l’ouverture de l’Alliance à toutes les confessions chrétiennes ne fasse dévier le projet dans un sens ou dans l’autre. On redoute que le mouvement enclenché en vienne à se distancer de la fidélité à l’Évangile.

Il n’en est rien! L’Alliance ne s’impliquera pas dans de stériles discussions théologiques. Son champ d’activité se situe plutôt au niveau de l’engagement et de l’agir fondés sur la foi fondamentale en Jésus Christ, Seigneur et Sauveur.

Comme on le sait, le discours théologique a pu souvent servir de prétexte aux divisions et enclencher des querelles au cours du cheminement historique du christianisme. La recherche rationnelle à partir de la Révélation est certes importante mais elle vient en second dans la démarche chrétienne. Car la foi réclame un dépassement de la raison pour adhérer à ce que Dieu a révélé en son Fils Jésus Christ. Les discours ne sauvent pas l’homme. La théologie peut certes guider la démarche chrétienne et contribuer à maintenir l’ardeur de la foi. Mais ce qu’elle propose n’est pas décisif. Seule l’adhésion de foi peut sauver l’humanité.

Pour ceux qui doutent encore, je prendrai à mon compte la parole de Jean-Paul II le jour de son élection: «N’ayez pas peur!» Et je prolongerai dans mes mots l’esprit de son exhortation: Ouvrez tout grands vos cœurs. Engagez-vous de toute votre âme pour Jésus et vous ne serez jamais déçus. Qui que vous soyez, faites Alliance avec Dieu! Vous trouverez-là le bonheur, la paix, la joie et l’amour auxquels vous aspirez!»

Grande ouverture

En ce qui concerne l’ouverture à tous les pécheurs du monde sans la moindre considération pour les étiquettes —que ce soient celles de confessions religieuses, de classes sociales, de cultures humanistes, de misères humaines ou du péché, l’Alliance peut fonder sa légitimité non seulement sur la foi mais sur l’exemple de cet éminent catholique qu’a été le bienheureux Jean-Paul II. Il nous a laissé un bel héritage d’ouverture et de confiance par tout son agir. Particulièrement lorsqu’il a lancé la rencontre d’Assise qui a réunit les adeptes de diverses religions du monde dans un même élan de prière pour la paix.

À titre de précédent généreusement encouragé par toutes les Églises, il y a encore l’admirable expérience de Taizé qui rassemble dans une communauté de vie monastique des catholiques et des protestants. Ils prient ensemble tout en se respectant mutuellement dans leurs pratiques particulières. Animés qu’ils sont par la charité fraternelle, ils ressentent comme une douloureuse déchirure l’obligation de se séparer pour célébrer, chacun dans sa confession, la Sainte Cène du Seigneur.

De manière comparable, l’Alliance veut rassembler les chrétiens, tragiquement divisés au niveau des structures confessionnelles, qui partagent pourtant une même foi ardente dans le Christ. Cette initiative nulle doute inspirée par l’Esprit-Saint vise à répondre à la prière de Jésus la veille de sa passion: «Père, qu’ils soient un!» Puisque l’hommerie de l’homme est responsable des divisions de l’Église, ne convient-il pas que ce soit encore les humains qui exaucent la supplique du divin Agonisant?

Pour le dire carrément et en toute franchise, j’ai concocté un plan , tout pécheur que je sois,  dans la foulée de la prière de Jésus. Un projet d’unité… qui peut aussi être le vôtre. Tous ensemble, nous pouvons comploter pour faire connaître et aimer notre tendre Père céleste. Ainsi, nous travaillerons en sous main à l’établissement de l’amour sur la terre. Cette transformation planétaire que Jésus et les prophètes avant lui ont appelé le Règne de Dieu et qu’un pape (Paul VI) a désormais désigné comme «la civilisation de l’amour».

C’est pour ça, et rien d’autre, que vous êtes invités, lecteurs et lectrices, à vous faire complices de ce projet et à vous inscrire dans le mouvement de relance de l’Alliance de Dieu avec les hommes et des hommes avec leur Dieu en vue d’épousailles sublimes.

Oyez, oyez! Voici que le train siffle un départ! Embarquez-vous donc sans hésiter. Qu’attendez-vous? Le but du voyage: la civilisation de l’amour. Pas besoin de savoir à l’avance par quels lieux passera notre itinéraire ni quel paysage nous aurons le loisir de contempler. Ce qui importe, c’est la destination. Il y aura des courbes à toute vitesse, des entrées en gare fracassantes. Mais il n’y a pas à craindre de déraillement! Car c’est l’Esprit Saint qui est notre locomotive. Et nous sommes ancrés solidement sur deux rails: à gauche la confiance en Dieu, à droite la charité fraternelle.

Le moyen

C’est bien beau ce lyrisme, direz-vous! Mais comment en pratique cette Alliance peut-elle se constituer?

Simple comme bonjour! Il n’existe qu’un moyen de communication capable de rejoindre la planète entière en quelques secondes. De toute évidence, l’Internet. Vous vous rendez compte de la puissance de ce média pour rejoindre les gens de partout? Le moyen idéal pour se parler, faire famille, s’entraider, témoigner, exhorter, convaincre, prier, s’engager, se solidariser, se concerter pour réaliser des objectifs communs. Tous les outils sont disponibles. Gratuitement, facilement, d’une touche au bout des doigts.

Par l’Internet, l’Alliance pourra s’étendre rapidement pour couvrir éventuellement la terre entière. Utopie? Non! Audace de foi, regard d’espérance, brasier de charité! Venez et vous en serez témoins. L’AC3M formera un corps en se déployant sur trois axes: l’Alliance citoyenne, l’Alliance sociale et communautaire et l’Alliance spirituelle.

Alliance citoyenne

Dans un monde qui opprime le peuple de Dieu de diverses manières —de l’ostracisme insidieux à la persécution ouverte—, l’Alliance citoyenne témoigne sur la place publique de la pertinence de la foi. Non pour défier mais pour évangéliser le peuple. En affichant ouvertement sa joie de vivre et son amour de Dieu, l’Alliance citoyenne des chrétiens du 3e millénaire démontre que seul Jésus peut délivrer l’humanité de la tristesse, de la dégradation, de l’incohérence, de l’injustice et de la peur qui dominent la vie sociale. Jésus sauve l’humanité puisqu’il est vivant ici et maintenant dans son peuple. Et Il vivra encore demain et toujours. On ne réussira jamais à Le rayer de notre histoire. Car au-delà des épreuves du temps, c’est Lui qui fait l’Histoire au travers du cheminement de son peuple.

C’est pourquoi, nous les chrétiens, nous sommes les ouvriers du devenir humain. Nous sommes les artisans du «monde nouveau» fondé sur le Roc du Christ. Quand ce monde-ci se sera écroulé sous le poids de ses turpitudes, quand il aura déboulé du piédestal de son arrogance, quand les intelligents de ce monde auront mordu la poussière, nous serons encore là, debout et en marche, parés pour édifier la civilisation de l’amour.

Alliance sociale et communautaire

D’ores et déjà, le grand œuvre terrestre de Jésus est lancé. Nous, les chrétiens du 3e millénaire, nous avons en mains les outils indispensables à la construction du Temple de l’humanité avec Dieu. Car nous avons la compétence requise pour mener l’humanité à son épanouissement ultime.

Le premier de tous les moyens dont nous disposions pour contribuer tous ensemble à cette oeuvre grandiose, c’est l’Évangile. Priorité numéro un: l’évangélisation. L’Évangile de l’amour doit d’abord gagner tous les cœurs pour éteindre les haines. L’Évangile du partage doit inspirer les rapports sociaux pour guérir toute injustice. L’Évangile de la vérité doit séduire les esprits pour démasquer les mensonges du siècle.

Vient ensuite le service des pauvres, des marginaux, des faibles, des petits, des malheureux. Tous ensemble, nous pouvons soulager les souffrances, réconforter les victimes, relever ceux tombés au bord des routes.

Et finalement, dans un monde sous la férule des catastrophes à ne plus finir, nous pouvons devenir solidaires les uns des autres, faire communauté, nous entraider, allant jusqu’à partager nos biens et jusqu’à nos vies.

Alliance spirituelle

Un tel programme commande des transformations de chacun d’entre nous. Nous sommes pécheurs et souvent infidèles. Nous ne pouvons pas prétendre changer le monde si nous ne commençons pas à changer nous-mêmes. Nous ne pouvons rien guérir si nous ne sommes pas d’abord guéris. Nous sommes conscients que le monde se transforme dans la mesure même où nous sommes personnellement transformés.

C’est pourquoi nous entrons en nous-mêmes pour nous livrer à la prière afin de développer notre relation intime avec notre Créateur. Nous devenons ainsi des candidats à la mutation des humains en des êtres d’amour. Sous les impulsions de l’Esprit, nous évoluons vers le devenir éblouissant d’un Dieu «tout en tous» (1 Co 15.28), le Tout Amour.

Une réponse à Ne craignez-pas! Jésus est avec nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *