Recherche par date
novembre 2018
D L M M J V S
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Archives

 Père Henry Vargas Holguín

Indice : la pleine lune éclairait la Cène, le soir du premier Jeudi Saint de l’Histoire, quand Jésus célébrait la Pâque juive…

Le mystère pascal est le cœur et le sommet de l’année liturgique. Tout au long de l’année, la liturgie permet de célébrer les mystères de la vie de Jésus autour de sa Résurrection. Le concept d’année liturgique, selon l’évangéliste Luc, serait « la proclamation d’une année de grâce du Seigneur », autrement dit l’invitation à vivre l’année comme un temps de grâce et de salut. L’année liturgique est réglée entre la date mobile de Pâques (selon le cycle lunaire), et son début, également mobile, lié à la fête de Noël.

© Steve Jurvetson / Flickr / CC

La Nativité est célébrée durant le solstice d’hiver (selon le cycle solaire) convertissant la fête populaire païenne de la naissance du soleil invaincu (« Sol invictus »), en la célébration de la naissance de Jésus, le Soleil invaincu renaissant sous la forme d’un enfant nouveau-né.

Pourquoi la Semaine Sainte change-t-elle de date ? Parce que change la date de la fête de Pâques. Et Pâques, la fête de la Résurrection, est mobile parce qu’elle est liée à la Pâque juive (On distingue la fête de la Pâque (au singulier) qui est une fête juive, de la célébration de Pâques (au pluriel qui est une fête chrétienne, ndlr).

Le peuple juif célébrait la fête de la Pâque connue aussi comme la « Fête de la Liberté », pour commémorer la fin de l’esclavage et la sortie d’Égypte.

Et selon le judaïsme, la Pâque juive commence le 14 nissan (la veille au soir du 15) jusqu’au 21 nissan. Les juifs célèbreront donc la Pâque le 22 avril de cette année 2016, le jour de la première pleine lune de printemps.

Le mois de Nissan est le premier mois du calendrier juif biblique (Ex 12, 2). Il correspond au mois du début de la sortie d’Égypte du peuple d’Israël vers la terre promise. Ce mois ne tombe jamais avant le 22 mars et au plus tard le 25 avril. Et la fête de Pâque était basée sur l’année lunaire et non sur l’année solaire du calendrier civil. Rappelons que dans les civilisations anciennes on utilisait le calendrier pour calculer le temps.

Pourquoi les Juifs célèbrent leur Pâque le jour de la première pleine lune de printemps? Parce que la nuit où le peuple juif sortit d’Égypte, c’était la pleine lune, ce qui a permis aux Juifs de fuir dans la nuit et ne pas être découverts avec des lampes par l’armée de Pharaon.

Mais qu’est-ce que la Pâque juive a à voir avec la fête chrétienne de Pâques ? Lors de la Dernière Cène, le Jeudi Saint, les apôtres ont célébré avec Jésus la Pâque juive, commémorant l’exode du peuple d’Israël, guidé par Moïse. La Pâque juive est donc devenue la célébration de la libération du peuple hébreu.

Toujours un dimanche… mais choisi selon la pleine lune

On peut donc être sûr que le premier Jeudi Saint de l’histoire, lorsque Jésus a célébré la Pâque, était une nuit de pleine lune. C’est pourquoi, l’Eglise fixe le Jeudi Saint un jour de pleine lune, qui se présente entre le mois de mars et le mois d’avril. C’est pour cette raison que chaque année, la Semaine Sainte change de jour, car on la fait coïncider avec la pleine lune.

Cette mobilité affecte non seulement les fêtes qui sont liées à Pâques, mais aussi les nombreuses célébrations chrétiennes des semaines du temps ordinaire; ce sont les fêtes mobiles, qui varient chaque année avec la fête de Pâques, à laquelle elles se réfèrent.

Et le calendrier civil en vigueur en Occident est basé sur la liturgie chrétienne, car le calendrier grégorien a été fixé à partir de la célébration de la résurrection du Seigneur à Pâques.

Initialement le christianisme célébrait Pâques (la résurrection du Seigneur) exactement à la même date que la Pâque juive ; par la suite Rome, après une décision du Concile de Nicée (l’an 325), a fixé le jour de la fête chrétienne de Pâques : le jour de Pâques a lieu un dimanche, le premier dimanche après la pleine lune qui suit le 21 mars.

Le Concile de Nicée établissait ainsi que cette date serait marquée par la Lune, plus exactement par la pleine Lune. Le dimanche de la Résurrection serait donc le dimanche suivant la première pleine Lune de printemps dans l’hémisphère Nord.

Maintenant, si la pleine lune tombe un dimanche, la Pâques chrétienne sera toujours célébrée le dimanche suivant pour ne pas la faire coïncider avec la Pâque juive, selon son calendrier lunaire.

La fête chrétienne de Pâques est toujours célébrée un dimanche, peu importe si elle correspond ou pas au jour exact où historiquement Jésus est ressuscité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *