Recherche par date
décembre 2017
D L M M J V S
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Archives

Isabelle Cousturié

Marie, la Mère de Dieu, est la vraie porte d’entrée pour gagner le Ciel, et Padre Pio, comme le curé d’Ars, en était vraiment convaincu…

 Oui il existe un raccourci pour gagner le Ciel : la Vierge Marie ! Padre Pio en était convaincu. Son plus cher désir était d’avoir une voix assez forte pour inviter les pécheurs du monde entier à l’aimer et à la faire aimer avec cette même certitude pour qu’ils aient tous les moyens de rendre belle leur âme et d’arriver aux portes du Paradis. Il disait :

« Tenez-vous toujours plus près de la Maman Céleste parce qu’Elle est l’Océan à travers lequel on rejoint les rivages des splendeurs éternelles. Que Marie soit l’étoile qui éclaire votre route et qu’Elle vous montre le chemin pour aller vers le Père du Ciel. Que Marie soit l’unique raison de votre existence : qu’Elle vous guide au port du salut éternel. Aimez la Madone et faites-la aimer ».

Andrea Crisante – Shutterstock

Si Jésus a décidé de venir au monde à travers Marie, c’est qu’il souhaite que nous allions vers Lui à travers elle. C’est sur cette vérité que Padre Pio fondait sa grande dévotion pour Marie. Au-dessus de sa porte se trouvait ces mots : « Marie est la raison de toute mon espérance ». En parlant d’elle à ses fils spirituels il assurait que « toutes ses grâces passaient à travers ses main », les invitant alors dans tous leurs moments de temps libre, une fois qu’ils avaient terminé leurs « devoirs d’État », de se mettre à genoux et prier le rosaire.

Pourquoi Marie ?

Si Padre Pio demandait de prier la Vierge, chaque soir, pour arriver plus facilement au Paradis c’est tout simplement parce que Marie est la Reine des anges, lesquels, sous ses ordres, ont le pouvoir de poursuivre les démons qui affligent l’homme et de les refouler, de vaincre ses ennemis. À travers eux, elle intercède pour les pécheurs afin qu’ils se tournent vers son Fils.

Pour Padre Pio les anges étaient une réalité très concrète. Il était toujours en connexion directe avec eux, grâce à sa foi absolue en la Mère de Dieu. Et il entretenait cette connexion en priant le rosaire constamment, serrant dans son main son chapelet comme une arme puissante. Cette arme qui lui ferait « gagner et obtenir toute chose ! », lui avait promis la Vierge. Padre Pio enseignait : « Récitez le rosaire et récitez-le tout le temps et autant que vous le pouvez ».

L’expression « Porte du Ciel » vient de la Bible, quand le patriarche Jacob vit en songe une échelle et des anges montant et descendant entre la Terre et le Ciel. Image reprise dans l’Évangile : « L’échelle que vit Jacob, c’est Jésus, Fils de Dieu devenu Fils de l’homme, vrai Dieu et vrai homme, capable de relier la Terre et le Ciel et de nous conduire au Ciel. Et comme le Fils de Dieu s’est fait homme par Marie, l’échelle de Jacob, c’est aussi la mère de Jésus », résume un article sur le site du centre international Marie de Nazareth.

Les saints l’ont dit de manière très simple, comme le curé d’Ars qui a dit ceci : « On n’entre pas dans une maison sans parler au portier ! Eh bien ! La Sainte Vierge est la portière du Ciel. Aucune grâce ne vient du Ciel sans passer par ses mains ». Et c’est donc pourquoi le croyant doit se confier à l’intercession de la Vierge, et pourquoi Padre Pio décrit cette voie comme une sorte de raccourci pour gagner le Ciel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *